Walker Evans

23/03/2017

Le Centre Pompidou présente la première grande rétrospective consacrée au photographe américain Walker Evans (1903-1975) dans un musée français. Considéré comme l'un des photographes américains les plus importants du XXe siècle, Evans, par son souci du détails du quotidien et son observation de la banalité urbain, a largement contribué à fixer le visage de l'Amérique du siècle dernier.
Le nom de Walker Evans évoque forcément pour les amateurs de photographie les années 1930 et la grande campagne photographique menée par la FSA (Farm Security Administration) dans le cadre du New Deal du président Roosevelt.
Cette agence créée en 1937 par le ministère de l'Agriculture était chargée d'aider les fermiers touchés de plein fouet par la Grande Dépression. Le projet prévoyait une partie documentaire utilisant le medium photographique faisant le bilan des conditions de vie et de travail des paysans.
L'agence engagea alors un certains nombre de photographes notamment Walker Evans ou Dorothea Lange. Jouissant d'une certaine liberté même si le dessein du gouvernement était de convaincre de l'utilité des réformes engagées pour résorber la crise, les différents photographes vont réaliser un véritable portrait d'une Amérique en crise.
Ces clichés vont marquer des générations de photographes et d'artistes. Walker Evans va ainsi contribuer à définir un "style documentaire" en s'attachant à représenter les hommes mais également leur environnement notamment à travers la représentation de l'architecture vernaculaire (typographie d'une enseigne, agencement d'un étalage, devanture de magazin etc).
Organisée en deux parties, l'exposition présente d'une part la fascination du photographe pour cette culture populaire, et d'autre part, la diversité du travail d'Evans en tant que photographe d'architecture, de cartes postales qui s'accompagne alors d'une démarche plus artistique.
Des premières photographies de la fin des années 1920 jusqu'aux polaroïds des années 1970, le Centre Pompidou retrace l'ensemble de la carrière de l'artiste à travers plus de 300 tirages provenant des plus grandes collections internationales.